Sénégal | Politique

Depuis sa cellule, le maire de Dakar se porte candidat à la présidentielle

 Khalifa Sall, condamné en première instance à cinq ans de prison pour détournement présumé de fonds

© Khalifa Sall, condamné en première instance à cinq ans de prison pour détournement présumé de fonds


source

Dans la même rubrique