Algérie | Ong

En Algerie, la justice a dissout la Ligue des droits de l’homme… à son insu

De g. à d. : l’avocat Abdellah Haboul, la cheffe de parti Zoubida Assoul, Khadidja Belkhodja, membre du MDS, Aïssa Rahmoune, vice-président de la LADDH et Rochdi Mahmoud, secrétaire général du PST, tous soutiens du mouvement du Hirak, lors d’une conférence de presse à Alger, le 7 juillet 2021. © Ryad KRAMDI / AFP

© De g. à d. : l’avocat Abdellah Haboul, la cheffe de parti Zoubida Assoul, Khadidja Belkhodja, membre du MDS, Aïssa Rahmoune, vice-président de la LADDH et Rochdi Mahmoud, secrétaire général du PST, tous soutiens du mouvement du Hirak, lors d’une conférence de presse à Alger, le 7 juillet 2021. © Ryad KRAMDI / AFP


source

Dans la même rubrique