Niger | Politique

Le président du Niger demande à la France d’ouvrir une enquête sur les heurts survenus lors du passage d’un convoi de « Barkhane »

Le président du Niger, Mohamed Bazoum, à Glasgow, en Ecosse, le 1er novembre 2021. YVES HERMAN / AFP

© Le président du Niger, Mohamed Bazoum, à Glasgow, en Ecosse, le 1er novembre 2021. YVES HERMAN / AFP


source

Dans la même rubrique