Maroc | Terrorisme

Le Maroc gère ses "revenants", selon son chef de l'antiterrorisme

Abdelhak Khiam, directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

© Abdelhak Khiam, directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)


source

Dans la même rubrique