Cameroun | Faits divers

Des incidents armés ont émaillé les élections sénatoriales

Un policier en faction à Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest, et à 1h de Belo, village perturbé pendant le scrutin ce dimanche 25 mars. © Reinnier KAZE/AFP

© Un policier en faction à Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest, et à 1h de Belo, village perturbé pendant le scrutin ce dimanche 25 mars. © Reinnier KAZE/AFP


source

Dans la même rubrique