Côte d'ivoire | Criminalité

Bombardement de Bouaké en 2014 : les accusés renvoyés en assisses de Paris

Devant la cour d’assises de Iouri Souchkine, Patrice Ouei et Ange Magloire Ganduillet Attualy, pour “assassinats, tentatives d’assassinats et destructions de biens”

© Devant la cour d’assises de Iouri Souchkine, Patrice Ouei et Ange Magloire Ganduillet Attualy, pour “assassinats, tentatives d’assassinats et destructions de biens”


source

Dans la même rubrique