Soudan du sud | Faits divers

Tensions à Juba : l’ex-chef de l’armée refuse de démobiliser ses gardes du corps (autorités)

Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, a ordonné le désarmement des gardes du corps de l'ancien chef d'état-major de l'armée, Paul Malong, dont la résidence à Juba est encerclée par plus de 100 soldats. Photo prise le 2 novembre 2017. ©AFP

© Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, a ordonné le désarmement des gardes du corps de l'ancien chef d'état-major de l'armée, Paul Malong, dont la résidence à Juba est encerclée par plus de 100 soldats. Photo prise le 2 novembre 2017. ©AFP


source

Dans la même rubrique