Comores | Politique

le scrutin partiel peut faire basculer le résultat de la présidentielle

Dans ce bureau de vote d'un quartier du sud de la capitale comorienne Moroni, les assesseurs attendent les premiers électeurs, le 10 avril 2016. ©

© Dans ce bureau de vote d'un quartier du sud de la capitale comorienne Moroni, les assesseurs attendent les premiers électeurs, le 10 avril 2016. ©


source RFI

Dans la même rubrique